Le texte grec des prolégomènes aux scholies à Théocrite

Date 7 mai 2010 |

Sch.ad.Thcr:alpha

A propos des aetates chez Cicéron

Date 6 avril 2010 |

Note sur le Brutus, mais peut-être aussi valable pour les passages du De Oratore présentés par Marie:  E. Narducci ("Brutus, the history of roman eloquence" dans Brill's Companion to Cicero), remarque que Cic. présente les orateurs, jusqu'aux Gracques, en fonction des aetates, où émergent des figures éminentes; ensuite il applique une méthode plus précise, suivant un ordre d'abord de préséance (d'abord les consulaires, puis les non-consulaires), ensuite chronologique (date de naissance, périodes de magistratures). Mais grande liberté dans la présentation qui évite la monotonie.
Articles cités en référence: Douglas, 1966 "Oratorum aetates", Am. J. of. Philology, 87, p. 290-306; avec corrections et clarifications de G. V. Summer, "The orators in Cicero's Brutus: Prosopography and Chronology", Toronto University Press, 1973, p. 151-2.
Restera bien sûr encore à traduire ce que nous avons compris!
Pascale PR

A propos de Velleius Paterculus I.17.

Date 17 mars 2010 |

Velleius conclut son analyse sur la concentration, à certaines périodes, de talents littéraires qui travaillent en émulation, par une liste curieuse : "Quiconque se sera attaché aux caractéristiques des époques découvrira que la même chose s'est produite avec les grammairiens, les sculpteurs, les peintres, les graveurs". Comment expliquer la présence des grammairiens? Un parallèle intéressant se trouve sous la plume de Vitruve (Arch. I.13) : Non enim debet nec potest esse architectus grammaticus, uti fuerat Aristarchus, sed non agrammatos; nec musicus, ut Aristoxenus, sed non amusos; nec pictor, ut Apelles, sed graphidis non inperitus; nec plastes, quemadmodum Myron seu Polyclitus, sed rationis plasticae non ignarus; nec denuo medicus, ut Hippocrates, sed non aniatrologetos; nec in ceteris doctrinis singulis excellens, sed in is non inperitus. Non enim in tantis rerum varietatibus elegantias singulares quisquam consequi potest, quod earum ratiocinationes cognoscere et percipere vix cadit in potestatem.

C'est là le seul point de comparaison que j'ai trouvé.

Bonjour tout le monde !

Date 18 février 2010 |

Welcome to Hypothèses, plateforme de carnets de recherches. This is your first post. Edit or delete it, then start blogging!


Carnets de recherche